L'acte manqué

Publié le par le hérisson

Finalement, se décider à prendre un rendez vous.
Et puis attendre.
Attendre patiemment les trois mois de délais avant la date fatidique !

Le jour même, se rendre compte qu'on aurait peut-être du imprimer l'itinéraire que l'on a consulté deux jour plus tôt sur le net.
Consulter à nouveau l'adresse et le plan sur Mappy, au travail, malgré une connexion déplorable.
Ne pas arriver à obtenir une carte.
Ne pas trop s'en soucier puisqu'on à un plan de la ville dans la voiture.

L'heure venue, prendre sa voiture et filer en centre ville tout en consultant la carte pendant les feux rouges.
Ne pas trouver l'adresse qu'on a pourtant pris bien soin de noter.
Filer tout de même car l'heure tourne.
Ne vraiment pas trouver l'adresse et sentir poindre un peu d'inquiétude.

Se garer à un endroit qui semble correct au vu des souvenirs que l'on a de la carte, consultée deux jours plus tôt.
Filer d'un pas rapide dans les rues en quête d'un panneau.
Filer, commencer à aller trop loin !
Se perdre....

Aller dans un commerce pour demander son chemin.
Constater que l'adresse notée ne correspond à rien ou à deux lieux différents.
Remercier la dame pour sa gentillesse.
Filer à nouveau dans l'autre direction vers l'adresse la plus probable au vu du nom donné et du quartier.
Y arriver enfin mais sans arriver à trouver le bon numéro.

Arrêter de courrir.
Continuer quand même à filer vers l'autre adresse qui pourrait correspondre, sans conviction. Il est déjà tard maintenant ....

Continuer son chemin, désabusé...
Dans la confusion, se perdre encore dans les rues de cette partie de la ville que décidemment on aurait bien fait d'explorer bien avant cette funeste soirée.
Errer dépité dans des rues, un quartier, que l'on ne connait que trop peu.

Se résoudre à rentrer puisque tout est perdu.
Enfin chez soi, consulter le net et constater que l'on est en fait passé vraiment tout près de sa destination.
Rappeler en s'excusant.
Redemander un rendez vous.

Et attendre à nouveau que trois mois s'écoulent...

Publié dans Empreintes

Commenter cet article

Nicolas Bleusher 04/01/2009 10:51

J'espère que ce n'était pas pour une vulgaire cravate de notaire ? :)

joss 26/12/2008 20:42

Andesmas : mais euh !!! je passe pour qui, moi ... euh...

le hérisson 28/12/2008 23:01


pas besoin de te dénoncer .... je savais que c'était toi !!! lol !


Andesmas 23/12/2008 19:59

Oui oui, même jusqu'à Saint Etienne, on sait que tes cheveux en bataille c'est n'importe quoi !! C'est pour dire !!Dans les actes manqués, j'aime bien l'idée que c'est parce quelque chose de meilleur doit arriver à la place. Par exemple, quand quelqu'un râte un emploi, c'est sans doute parce qu'il va voir une opportunité plus intéressante à la place plus tard...Tu as râté ce rendez-vous. Peut-être n'étais-tu pas prêt? Pas assez convaincu que tu avais besoin d'y aller? Qui vivra verra...

le hérisson 24/12/2008 12:45


lol !!! jusqu'à saint étienne vraiment !! quelle réputation !! lol

Tu crois que c'est toujours pour quelque chose de meilleur ? pourquoi pas remarque !
Je verrai bien en effet !


ChrisDeRoche 16/12/2008 17:18

Rhoooo on ne se moque pas et puis il est où mon commentaire lolJe recommence : C'était pour te faire sourire ptit hérisson (tout le monde le sait, tu as une magnifique chevelure)..... Tu as eu le courage de faire le premier pas alors soit patient... Cela te permettra peut-être d'appréhender l'existence plus sereinement.

le hérisson 16/12/2008 20:22


aucune idée de l'endroit où ton commentaire à bien pu atterir !

ah oui tout le monde le sait pour mes cheveux en bataille que c'est n'importe quoi ?   lol !!! oh mon dieu !!!

oui le premier pas - mais il est bien petit là quand même !


dominique 15/12/2008 21:27

slt, on en a pourtant parlé quelques fois: pour un acte manqué, ça c'est un acte manqué!!! n'oublies pas l'adresse que je t'ai filée à mon avis ça ira plus vite. A++

le hérisson 16/12/2008 19:21


oui hein !
oui j'ai conservé l'adresse . mais je crois que je verrai ça après les fêtes maintenant ! ça fera partie des bonnes résolutions !