Entre les murs

Publié le par le hérisson

Il aurait été difficile de ne pas entendre parler de ce film, relayé par des critiques toutes plus favorables les unes que les autres et précédé d'une palme d'or. Un brin de curiosité et un certain intérêt pour le thème abordé (L'école, L'éducation et les problèmes qui y sont liés...) m'ont incité à aller le voir.

J'étais des plus partagés en sortant de la salle. Ce n'est pas que ce film soit mauvais, loin de là. C'est juste que je ne comprend pas vraiment l'enthousiasme qu'il suscite.

On peut dire beaucoup de bonnes choses à son propos. Ce n'est pas un film ennuyeux. Il est certainement juste dans sa façon d'aborder la problèmatique de l'école. Il le fait même quelques fois avec une certaine subtilité.
Il est certainement très honnête dans sa façon de présenter les personnages, sans concession ni angélisme. Le professeur n'est pas infaillible et exempts de défauts par exemple. Sans pesanteur, il dit une certaine baisse du niveau. Il arrive par ailleurs très bien à montrer une certaine réalité sociale au travers de jeunes adolescents quelques-fois tiraillés entre plusieurs cultures, ou confrontés à certains problèmes économiques et sociaux. ou plus simplement pris dans quelques problématiques psycho-affectives propres à leur âge...
En présentant différents profils de professeurs, et en montrant dles coulisses de l'organisation de l'éducation nationale, il pose bien les mouvements et les questionnements qui agitent le mammouth !...

Certains points m'ont quand même moins plu.
Si les jeunes qui composent la classe sont tout à fait admirables de naturel dans leurs rôles, c'est différent pour les adultes qui sont souvent nettement moins bons. En particulier, la scène lors de laquelle un des enseignants s'énerve dans le salle des profs qui sonne vraiment faux !
Le coté "docu fiction", avec notamment des plans de caméra approximatifs, pour faire plus "réel" alors même qu'on est dans une vraie recomposition de la réalité avec des jeunes qui jouent chacun un rôle etc...

J'avoue qu'en sortant de la salle du cinéma, je me suis demandé si la sélection officielle de cette année avait été si décevante que ça pour que ce soit ce film qui obtienne la palme ! Ou s'il s'agissait juste de faire « une palme engagée».  Je me suis vraiment demandé ce qu'apporte ce film par rapport aux différents reportages qui ont déjà été réalisé sur le sujet . Quelle est sa plus value si ce n'est d'apporter un coup de projecteur médiatique (et par conséquent éphémère ?) sur l'état de l'école publique ?

Au final on a une sorte de docu fiction amélioré. Plutôt bien fait et qui pose les bonnes problématiques. Mais qui ne mérite peut-être pas tout le battage qu'on en fait !

Publié dans Clairière

Commenter cet article