Les roses sous le ciel gris...

Publié le par le hérisson

C'était un temps propice à la promenade. Je me suis réjouis devant ce ciel d'un beau gris perle nuancé par quelques touches de nuages plus foncés... Je n'aime pas forcémment ces grands ciels bleus d'été, lorsque le soleil vous brule la peau de ses rayons agressifs. Je leurs préfère souvent les ciels sans soleil apparent, uniquement peints dans une palette de multiples gris nacrés. J'aime ces journées où le soleil se cache derrière le couvert nuageux, quand il se fait plus lunimeux que chaleureux et qu'une douce brise souffle gentiment un premier air d'automne....  

Je me suis donc baladé sous ce beau ciel cendré, parcourant les allées du grand parc floral en laissant le vent frais soulever mes cheveux trop long et qui s'embouclent d'un rien. J'ai respiré à pleins poumons les parfums mêlés des nombreuses roses qui s'épanouissent encore pour quelques temps dans la roseraie. J'en ai admiré les couleurs: des rouges éclatants aux rose pâles, des jaunes tendres aux oranges soutenus, des vieux mauves aux blancs les plus purs... J'en ai aussi admiré les formes, des plus simples qui n'arborent que cinq délicats pétales aux plus complexes qui forment presque des boules et qui tombent sous leur propre poids.

Sourire en coin, j'ai repensé au petit garçon que j'étais et qui prenait un malin plaisir à éffeuiller les grandes fleurs pourpres du rosiers arbustif qui poussait dans le jardin familial: le plaisir tactile des pétales si grands et si veloutés qui glissaient sous mes doigts et  le plaisir olfactif du parfum si lourd et enivrant de ces roses là...  Pourquoi donc effeuiller la marguerite quand on peut s'offrir la sensualité des roses ?...

J'ai quitté le grand parc floral. Je n'effeuille plus les roses depuis longtemps, et toujours pas les marguerites.
Les fleurs de la roseraie se fanent déjà ............et mon coeur aussi...

Publié dans Empreintes

Commenter cet article

Nicolas 14/08/2008 21:48

Y'a t-il aussi des saisons pour le coeur, comme pour les fleurs ? Ah....Tant que les battements ne s'arrêtent pas. :-)

joss 13/08/2008 16:44

Ta dernière phrase ne me surprend guère. Et ça m'attriste. (Rhooooo !! et pis tu t'es toujours pas coupé les cheveux, je l'aurais parié !!)

le hérisson 13/08/2008 21:34


hummm oui en effet, mes cheveux poussent gentiment ! jusquà quand ? ça je ne saurait le dire !